Archive | Articles Flux RSS de cette section

14 avril 2008 0 Commentaire

Deux baleines sauvées par un dauphin

Deux baleines sauvées par un dauphin

 sos.jpg

 Deux baleines sauvées par un dauphin

En Nouvelle-Zélande, deux baleines se sont échouées sur les côtes. Un dauphin, prénommé Moko, connu sur la plage de Mahia, côte orientale de l’île du Nord. Il a acquis le statut de héros en guidant les deux baleines dans des eaux plus profondes.

Malcolm Smith, responsable local du ministère de l’Ecologie déclare que c’est le seul cas connu actuellement.

Lorsque Moko, le dauphin est arrivé sur les lieux, il a secouru les deux cétacés. La mère, désorientée et son petit ont résisté plusieurs fois aux tentatives humaines de les repousser vers la haute mer. Smith envisageait alors d’abattre les deux animaux. A ce moment la, Moko est arrivé, à rejoint les baleines et les a guidé vers les eaux plus profondes. “Il est évident que l’attitude des baleines a changé quand le dauphin est arrivé sur les lieux. Elles ont réagi presque immédiatement” explique Smith.  “Le dauphin a fait en deux minutes ce que nous n’avions pas réussi à faire en une heure et demie.” Smith a ajouté que les baleines n’ont pas été revues dans le secteur.

A  méditer serieusement………   l’etre humain a perdu cette valeur!  l’ocean nous fait un rappelle………?

 http://www.cetace.info/

http://www.lesbaleines.net/

la norvege bat le record de chasse de baleines

« Ne poussez pas, il y en aura pour tout le monde ! »… En effet, ce ne sont pas moins de 1.052 baleines que les autorités norvégiennes ont choisi de livrer cette année à leurs chasseurs. La Norvège, le seul pays au monde à autoriser ce genre de pratique, vient d’annoncer l’ouverture de sa saison de chasse à la baleine.Et ce, en dépit des critiques des associations de défense des animaux ainsi que des gouvernements comme les Etats-Unis et l’Angleterre, et au mépris du moratoire international interdisant ce type de chasse depuis 1986.

Pour justifier sa position, la Norvège assure que la chasse du petit rorqual, la cible préférée de ses pêcheurs, ne menace en rien l’espèce. La population de ces baleines est estimée à 100 000 spécimens.

Alors, pourquoi une telle augmentation du quota ? Tout simplement parce que, en raison d’une météo défavorable, les chasseurs de baleines n’avaient pas pu atteindre les quotas les années précédentes. Ainsi les 39 navires baleiniers qui avaient pris part à la chasse en 2005 n’avaient pu ramener à terre « que » 639 trophées sur les 796 prévus.

De leur côté, l’Islande et le Japon continuent à chasser en petite quantité les baleines, à des fins non commerciales, mais exclusivement scientifiques…

http://www.les-baleines.com

Comme quoi  le dauphin raisonne mieux que les norvegiens….!!!!!

le chant des baleines

De grandes communicatrices

Les baleines communiquent entre elles, cela est certain. Mais ce qu’elles communiquent est encore un grand mystère. Le chant des baleines dure de 15 minutes à une heure et il est souvent répété avec une précision incroyable.

Les chants complexes changent graduellement, comme une histoire se modifie à force d’être répétée par différents interlocuteurs.

Durant 99,9 % de leur histoire, les baleines ont dominé les mers dans un monde où les hommes n’étaient pas encore apparus. En utilisant les canaux sonores des océans (situés entre des couches d’eau de différentes températures), les baleines pouvaient à une époque communiquer entre elles n’importe où dans le monde, même séparées par 15 000 kilomètres. Un exploit que nous avons peine à réaliser avec tous nos satellites.

Aujourd’hui, la pollution chimique et sonore des océans a réduit les possibilités de communication des cétacés à quelques centaines de kilomètres. Avec l’abondance du trafic maritime, on a aveuglé les baleines… avec du bruit.

 

Assez cétacés

Alors que les humains investissent des millions pour tenter de communiquer avec d’hypothétiques extraterrestres, il est ironique de penser que nous sommes en train de détruire sans remords une des formes d’intelligence les plus avancées et les plus vieilles de la planète.

La chasse, bien que moins intensive que jadis, se poursuit, et la pollution fait son oeuvre. Une récente étude de la coalition suisse pour la protection des baleines indiquait que la chair des baleines de l’Arctique était devenue impropre à la consommation humaine parce que trop contaminée par des polluants comme le DDT, les BPC et le mercure. Cette pollution affecte aussi la reproduction des espèces comme c’est le cas pour les bélugas du Saint-Laurent et de l’estuaire du Saguenay.

Si des extraterrestres voient ce que nous faisons aux autres formes de vie intelligente, il n’est pas sûr qu’ils aient envie de communiquer avec nous…

Première parution: Le Journal de Montréal, dimanche 30 septembre 1998.

Autres informations generales

Le banc d’Argent est un endroit où les baleines viennent se reproduire. On l’appelle banc car c’est un récif situé en pleine mer qui à une profondeur qui varie entre 8 et 20 mètres …et qui y loge 3000 baleines.

Ce banc est situé à une centaine de kilomètres au nord d’Hispanolia. la grande île de la République dominicaine et d’ Haïti.

Il y a 10 espèces principales de baleines: le cachalot, l’orque, la baleine bleue, la baleine à bosse..

Ces baleines viennent principalement du nord où elles passent l’ été ( St Laurent , Canada), elles descendent jusqu’au banc d’ Argent, car les requins ne les attaquent pas à cause du manque de profondeur.

Le chant des mégaptères est leur moyen de communication. Il est assez évolué, on peut dire qu’elles ont une certaine forme d’intelligence.

Elles sont principalement noires et pèsent environ 25-30 tonnes. Elles mesurent 10 à15 mètres de long. Elles peuvent rester 45 minutes sous l’eau.

Elles se nourrissent de plancton et de petits poissons.

Les baleines n’ont pas de dents mais des fanons, qui leur permettent de filtrer la nourriture. Les fanons sont de longues lames de corne. Il peut y en avoir 3000, et certaines mesurent 3 mètres de haut.

Avec elles, on fabrique des produits chimiques, de beauté, de la graisse, etc..

Comment les baleines respirent-elles?Elles reviennent à la surface et chasse l’air contenu dans leurs poumons: l’ air sort par un ou deux trous situés au sommet du crâne. Il est mélangé à de la vapeur d’ eau et forme un jet: c’est le SOUFFLE des baleines.Le chant des baleinesDans la mer, on entend parfois d’ étranges mugissements qui peuvent venir de très loin. C’ est le chant des baleines. Il ressemble à des gazouillis marins et peut durer des heures, des jours.Les baleines communiquent entre elles et se répondent. Il s’agit de signaux, de codes et de chants pour séduire les femelles.On a juste remarqué que ce sont surtout les mâles qui chantent, au moment de la saison des amours et de grands rassemblements d’ hiver 

http://baleines.etc.free.fr/chants.htm

 

c’est vrai qu’a’ a première vue c’est un sujet de reveur  ;  en creusant plus profondément dans notre petite tète nous saurons que la nature peut être une solution a tous nos maux c’est un sujet universel.

la nature nous unies …………..

9 avril 2008 1 Commentaire

Projet Palm Island « Dubai »

Projet Palm Island  « Dubai »

palmisland.jpg Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, la ville de Dubaï (près de Abû Dhabi dans les Émirats Arabes Unis) construit depuis quelques années déjà une nouvelle merveille du monde. Appelée Palm Island, le projet vis à créer une île artificielle ayant la forme d’un palmier.
Déjà bien en voie, le premier palmier abritera des zones résidentielles de luxe, des parcs d’attraction etc. et pourra accueillir près de 10.000 habitants – c’est vraiment colossal… La construction de l’île s’est fait en pompant les fonds marins sablonneux de la baie de dubai pour les déposer selon le tracé prévu et ainsi créer des îlots. 

 Cette île artificielle en forme de palmier géant prévoit d’abriter près de 500 appartements, 2 000 villas, 25 hôtels et 200 boutiques de luxe. Cent vingt-cinq kilomètres de côte supplémentaires seront ainsi créés.

 Palm Island est un projet de création ex nihilo de trois îles artificielles dans le golfe Persique sur les côtes de l’émirat de Dubaï, aux Émirats arabes unis. Chacune des îles (qui n’en sont pas à proprement parler) a une forme rappelant celle du palmier. Des complexes hôteliers, balnéaires et touristiques sont prévus sur chaque site. Des maisons individuelles sont également disponibles pour des clients fortunés La construction est des plus simple : du sable est dragué sur le fond du golfe Persique et redéposé aux endroits adéquats afin de créer les îles. Les îles sont donc entièrement en sable, seuls quelques enrochements principalement sur l’extérieur des digues (les croissants) sont réalisés afin de contrer la houleLes plans des trois palmiers durent être modifiés, parfois après la construction (Jumeirah) et parfois à de très nombreuses reprises (Deira). En effet les constructeurs, pressés, n’avaient pas attendu le rapport d’ingénieurs des Pays-Bas qui avaient été sollicités pour leur expérience sur les terres gagnées sur la mer. Ce rapport indiquait notamment que la marée n’était pas suffisante à l’intérieur des croissants pour assurer un renouvellement des eaux entre les palmes, risquant de transformer les lagunes en repaires à moustiques envahis d’algues. Des passes furent alors aménagées à des endroits stratégiques dans les croissants afin de permettre un renouvellement total des eaux toutes les deux semaines grâce à l’action naturelle des marées.

Le tronc 

Le tronc qui mesure deux kilomètres de long est relié au continent par le Gateway Bridge. Il accueille des voies rapides et un monorail et est traversé en son centre dans la longueur par un canal. Coté Est du canal se trouveront 2 500 appartements tandis que le coté Ouest abritera 25 hôtels, des commerces, restaurants, etc. Au centre du tronc, à cheval sur le canal central, s’élèvera une double tour se rejoignant dans les airs et abritant un hôtel : le Trump International Hotel and Tower. A l’extrémité du tronc se trouveront des marinas (1 500 places au total) et l’accès aux palmes 

Les palmes   

  palmdeprs.jpgDans les 17 palmes se trouveront 1 350 villas privées de luxe de trois types (Signature Villas, Garden Homes et Canal Cove Town Homes) abritant 8 000 habitants. 

Le croissant 

Le croissant, long de onze kilomètres, est relié à l’extrémité du palmier par un tunnel sous-marin. Ce croissant accueillera des palaces et des hôtels de luxe comme l’hôtel Atlantis qui comptera 1 500 chambres et ouvrira en 2008.

palmsat.jpgImage par sat 2005

C’est des ingenieurs comme nous qui font l’etude et la realisation ce qu’on appelle a Dubai  » coastal engineer »  ingenieur des cotes . bien sure assisté par des architectes  des specialistes en plusieurs domaines de constructions. mais les pilotes c’est les ingenieurs en sciences de la mer et l’amenagement des cotes ou du littoral.

 

pour plus d’information/                                       www.thepalm.ae

9 avril 2008 0 Commentaire

Comment la mer sculpte le littoral….

Comment la mer sculpte le littoral….

scuplture.jpg  Une mer artiste qui en détruisant et en construisant arrive a fabriquer des merveilles; des cotes extraordinaire..  que nous devons épouser; ça veut dire construire dans le sens de cette dynamique.  il vaut mieux l’épouser que la défier.

Les littoraux
La mer exerce une action tantôt destructrice, tantôt constructrice sur les littoraux. La forme des côtes dépend de l’action des marées et des courants sur les roches  continentales.
1. L’action destructrice de la mer.
Les continents sont reliés aux fonds océaniques par le plateau continental, peu profond (moins de 200 m), où se déposent les sédiments qui résultent de l’érosion terrestre, après avoir été transportés jusqu’à la mer par les fleuves.
Les littoraux sont constitués par la zone de contact entre les eaux et les terres, délimitée par le niveau des hautes et des basses eaux, qui détermine la largeur de ce que l’on appelle l’estran. La zone littorale, plus ou moins large selon la pente de la côte, est l’objet d’actions mécaniques et chimiques exercées par les eaux.
Le déferlement des vagues, chargées de galets et de sable en mouvement, est un puissant agent de destruction des roches littorales. C’est par désagrégation progressive qu’elles sont transformées elles-mêmes en sables et galets. La frange littorale usée par le bombardement des galets entre les hautes et basses mers finit généralement par être aplanie et par former une plate-forme d’abrasion marine.
La nature des roches joue également un rôle important : les roches dures, en saillie dans le relief, forment des pointes rocheuses, prolongées par des écueils à fleur d’eau. Au contraire, les roches moins résistantes, plus vite détruites, sont en creux dans le relief (vallons) et donnent naissance à des anses. Dans les calcaires, la falaise est provoquée par le recul de tranches de roche attaquées à la base et qui s’écroulent.
La seconde action de destruction de la mer est chimique. Les embruns, les eaux salées, l’alternance d’immersions et d’émersions provoque la dissolution des roches, surtout dans les pays chauds.
2. L’action constructrice de la mer.
Mais la mer construit aussi des littoraux. Les matériaux libérés par l’érosion sont pris en charge par les courants qui dérivent le long des côtes et sont déposés lorsque la faiblesse de la pente ralentit le courant. Les dépôts d’alluvions marines construisent des plages qui tapissent les anses des littoraux rocheux, comme en Bretagne, et des cordons sableux modelés en dunes par le vent sur les côtes basses, comme dans les landes de Gascogne. Parfois, en Languedoc par exemple, le cordon sableux isole les eaux continentales de la mer. On rencontre alors derrière le cordon littoral des lagunes d’eaux saumâtres, où se mêlent les eaux douces continentales et des eaux marines salées qui se sont infiltrées.
Le colmatage des marais littoraux par les alluvions peut faire reculer la ligne de rivage assez rapidement.
Dans les zones chaudes, l’estran constitue un biotope favorable à la croissance des coraux, qui produisent de véritables barrières de calcaire, comme dans les îles du Pacifique (atolls).
Enfin, ce sont parfois les sédiments venus du continent par la voie des fleuves qui repoussent les eaux marines : les estuaires édifient des cônes sous-marins et, dans le cas des deltas, les bras du fleuve s’avancent dans la mer entre des bourrelets alluviaux, comme dans le delta du Rhône ou dans celui du Mississippi. 

9 avril 2008 0 Commentaire

Definition de ma specialité « amenagement du littoral et protection de l’environnement »

Definition de ma specialité « amenagement du littoral et protection de l’environnement »

 

un article pour éclairer les aspects de ma specialité   » Ingénieur d’état en sciences de la mer aménagement du littoral et protection de l’environnement » nous intervenons en général sur la cote « études d’impacts sur l’environnement marin.aménagement des constructions côtières. »ensablement des ports.érosion des plages et des cotes en général » voici notre programme d’étude détaillé pour décrocher ce diplôme passionnant.

cote.jpg  programmedelafiliéreamenagementdulittoral.doc

pour plus d’informations/   www.ismal.net

Donc en clair nous somme des spécialistes de la mer en option nous somme aussi des spécialistes en protections des cotes et de l’environnement marin en général.

4 avril 2008 0 Commentaire

Bienvenu welcome marhaben

Bienvenu  welcome  marhaben

universalis vous souhaite la bienvenu a tous  ,un espace nature; mer; océan;  littérature … que je veut  universel et cosmopolite, mon objectif est d’effacé les frontières, construire l’utopie d’une humanité unie, votre apport est bénéfique pour l’élaboration de la plus belle fresque en mosaïques!, car en posant chacun son petit carré, nous arriverons!

paysage

1...7891011

Pas plus bête qu'Einstein ! |
A cheval sur mon époque! |
toilesdoisosonores |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Linéaire B, les nouvelles i...
| les sciences de la vie et d...
| dinos